AGRIS

Data provider:

Icon data provider

L'organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes. Le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) est un Epic placé sous la double tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Active (Data provider submitted metadata in the last calendar year)
Journal Article

Journal Article

Capacité des sols forestiers tropicaux de Guyane et de la Réunion à dépolluer les bois imprégnés de biocides  [2013]

Zaremski A.; Gastonguay L.; Zaremski C.; Chaffanel F.; et al.

Access the full text

Le matériau bois a depuis longtemps fait l'objet de traitements fongicides ou insecticides dont l'impact sur les sols après lessivage constitue un réel problème écologique. À ce jour, l'essentiel des études sur la dégradation de ces produits toxiques a été mené à partir des micro-organismes isolés en laboratoire. La présente étude a cherché à affiner les connaissances concernant ces microorganismes, en particulier les champignons lignivores dégradant les polluants in situ, pour lesquels peu de données sont en fait disponibles. En vue de dépolluer des bois traités, la capacité des micro-organismes lignivores issus de sols forestiers tropicaux de la Guyane et de la Réunion pour dégrader des biocides toxiques a été évaluée. Il s'agit du pentachlorophénol (PCP) et des composés à base de cuivre chrome arsenic (CCA). Le suivi de la dégradation d'éprouvettes de pin rouge, Pinus resinosa, montre que le sol de Guyane est plus performant que celui de la Réunion en termes d'activité microbienne vis-à-vis de ces deux biocides. Une différence significative de la perte de masse des éprouvettes de pin rouge traitées au CCA et au PCP peut aller du simple au double (respectivement 18 % et 30 %). Ces résultats confirment que le CCA est moins lessivable et moins dégradable par les microorganismes de ces sols que le PCP. D'après le barème des pertes de masse en essais de laboratoire, ces bois ainsi traités seraient classés peu durables après trois ans de mise en contact avec
le sol, alors que le traitement est prévu comme très durable. (Résumé d'auteur)
From the journal
Bois et Forêts des Tropiques

Bibliographic information

Type:
Journal Article
In AGRIS since:
2017
Start Page:
51
End Page:
58
All titles:
"Capacité des sols forestiers tropicaux de Guyane et de la Réunion à dépolluer les bois imprégnés de biocides"@fre
Other:
"Zaremski A., Gastonguay L., Zaremski C., Chaffanel F., Le Floch G., Beauchêne J. 2013. Capacité des sols forestiers tropicaux de Guyane et de la Réunion à dépolluer les bois imprégnés de biocides = Capacidad de suelos de bosques tropicales de Guyana Francesa y de la Reunión para descontaminar maderas impregnadas con biocidas = Capacity of tropical forest foils of French Guiana and Réunion for depolluting the woods impregnated with biocides. Bois et Forêts des Tropiques (318) : p. 51-58"
Loading...

Bibliographic information

Type:
Journal Article
In AGRIS since:
2017
Start Page:
51
End Page:
58
All titles:
"Capacité des sols forestiers tropicaux de Guyane et de la Réunion à dépolluer les bois imprégnés de biocides"@fre
Other:
"Zaremski A., Gastonguay L., Zaremski C., Chaffanel F., Le Floch G., Beauchêne J. 2013. Capacité des sols forestiers tropicaux de Guyane et de la Réunion à dépolluer les bois imprégnés de biocides = Capacidad de suelos de bosques tropicales de Guyana Francesa y de la Reunión para descontaminar maderas impregnadas con biocidas = Capacity of tropical forest foils of French Guiana and Réunion for depolluting the woods impregnated with biocides. Bois et Forêts des Tropiques (318) : p. 51-58"